| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • Stop wasting time looking for files and revisions. Connect your Gmail, DriveDropbox, and Slack accounts and in less than 2 minutes, Dokkio will automatically organize all your file attachments. Learn more and claim your free account.

View
 

new_actors_panelistes

Page history last edited by PBworks 11 years, 9 months ago

 

2 juillet 2008: Nouveaux moteurs, nouveaux acteurs dans le développement rural ACP - Profil des panélistes et des moderateurs


 

Akin Adesina – Alliance pour une révolution verte en Afrique

 

Le Dr Akin Adesina est Vice-président (Politiques et partenariats) de l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), une toute nouvelle entité fondée par la Rockefeller Foundation et la Bill and Melinda Gates Foundation afin de susciter une révolution verte en Afrique et d'arracher des millions d'agriculteurs à la pauvreté et à l'insécurité alimentaire. L'AGRA est présidée par l'ancien Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan. Éminent agroéconomiste, Akin Adesina a plus de 20 ans d'expérience professionnelle dans l'agriculture africaine. Il est titulaire d'un baccalauréat scientifique en agroéconomie (avec félicitations du jury) de l'université d'Ife, au Nigeria. En 1988, il a obtenu son doctorat en agroéconomie à l'université de Purdue, aux États-Unis, et son travail novateur a été récompensé par le prix de la meilleure thèse de doctorat. En 1988, le Dr Adesina a obtenu la prestigieuse bourse de recherche en sciences sociales de la Rockefeller Foundation, qui a lancé sa carrière dans le développement agricole international. Il a occupé plusieurs postes élevés en tant que chercheur au sein des centres internationaux de recherche agricole du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale. Le Dr Adesina a reçu le prix Outstanding Black Agricultural Economist Award de l'American Agricultural Economics Association, récompensant sa contribution à la recherche académique et à la gestion dans le domaine de l'agroéconomie et de l'agriculture internationale. Le 1er septembre 2007, il a reçu le prestigieux Yara Prize for African Green Revolution à Oslo, en Norvège, pour son rôle de meneur dans la révolution verte pour l'Afrique et en particulier pour son travail novateur dans le développement de réseaux d'agro-distributeurs ruraux (fournisseurs ruraux d'intrants) qui fournissent des intrants agricoles à des prix abordables à des millions d'agriculteurs pauvres en Afrique. Le Dr Adesina s'est également vu récompenser par le 2008 College of Agriculture Distinguished Agricultural Alumni Award de l'université de Purdue pour ses efforts pour encourager les gouvernements, les donateurs et les entreprises agricoles d’Afrique à promouvoir la révolution verte sur le continent, à travers une collaboration avec les entrepreneurs ruraux dans chaque village africain.

 

 

Rudolf Buntzel – Concord

 

Heidelberg (Allemagne), occupe le poste d’expert en développement rural auprès du Service des Eglises Evangéliques en Allemagne pour le Développement (EED). Depuis plus de 30 ans, il dirige en Allemagne différents programmes de développement des Églises en tant que directeur au Centre pour les affaires alimentaires mondiales du Conseil protestant des églises. Il a écrit sa thèse en s’appuyant sur des recherches sur le terrain en Tanzanie. En tant qu’évaluateur de projets de développement, il a évalué de nombreux projets à travers les cinq continents. Ces dernières années, il a concentré ses activités sur le travail de pression concernant la crise alimentaire mondiale auprès du gouvernement allemand, de la Commission européenne et des organisations internationales. En 2002, il a travaillé sept mois durant à la DG Commerce de la Commission européenne, participant à une mission spéciale sur le commerce et le développement. Il est l’auteur de nombreux livres tels « Genetic Engineering for Development » et « Global Chicken ».

 

 

Amadou Allahoury Diallo – New Partnership for Africa’s Development (NEPAD)

 

M. Amadou Allahoury Diallo est né le 16 Décembre 1954 au Niger. Il est Ingénieur Agronome, spécialiste en gestion de l’irrigation et sécurité alimentaire (Master Natura Agropolis ENGREF de Montpellier, DESS Hydraulique agricole EIER-Ouagadougou , DEA Pédologie ENSAIA Nancy), ayant une grande expérience dans divers secteurs du développement rural en particulier dans l’élaboration, la gestion et l’évaluation des stratégies, programmes et projets dans les domaines de la sécurité alimentaire et la gestion des ressources naturelles. Monsieur Allahoury Diallo a été Directeur de plusieurs agences et projets de développement rural d’envergure nationale au Niger puis expert régional (CILSS, GWP, IWMI, IDE International); il est actuellement spécialiste senior de la maîtrise de l’eau pour l’Agriculture au niveau du Secrétariat du NEPAD. Par ailleurs, Monsieur Allahoury Diallo a été un consultant international ayant effectué des missions dans la plupart des pays de l’Afrique de l’ouest et du Centre à la demande des institutions comme la FAO, le FIDA, la Banque Mondiale l’Union Européenne ou l’USAID.

 

 

Hannah Edinger – Centre for Chinese Studies, Université de Stellenbosch

 

Hannah Edinger est Économiste au Centre for Chinese Studies. Elle a participé à plusieurs projets de recherche pour le Centre for Chinese Studies (CCS), sur des questions d'aide, de commerce et d'investissements internationaux. Récemment, elle fait partie de l'équipe de recherche qui s'est penchée sur la livraison à l'Afrique de l'aide au développement de la Chine, un projet mené à bien en février 2008 pour DFID-China. Elle prépare régulièrement des briefings pour l'Unité de recherche du secteur privé du centre, et est également rédactrice du mensuel China monitor, la publication phare du centre depuis 2006. En outre, Hannah occupe le poste de Senior Manager au sein de Research at Frontier Advisory (Pty) Ltd, une firme sud-africaine de conseil stratégique spécialisée dans les marchés émergents. Frontier Advisory propose des solutions de stratégie commerciale à ses clients cotés et multinationaux asiatiques, africains, européens et latino-américains. Hannah est titulaire d'un baccalauréat en commerce, spécialisation économique et statistique, d'un baccalauréat en commerce avec une spécialisation en économie (ave félicitations du jury) et d'un mastère de commerce spécialisation économie (avec félicitations du jury) de l'Université de Stellenbosch, en Afrique du Sud. Son mémoire de fin d'études explore les déséquilibres mondiaux grandissants et la tendance nettement déflationniste du système financier international, avec un accent particulier sur les États-Unis et la Chine.

 

 

Sutiawan Gunessee – Ambassade de Maurice

 

Son excellence M. Gunessee est Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Maurice en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Grèce et Chef de la mission de la République de Maurice auprès des Communautés européennes, de la Commission européenne et du Groupe ACP depuis 2001 jusqu’à ce jour. Son excellence M. Sutiawan Gunessee a participé aux négociations et à la mise en œuvre à l’échelon ACP de Lomé III, IV et de l’accord de Cotonou, ainsi qu’à la mise en œuvre de la Coopération pour le financement du développement et des Fonds européens de développement. Il a été président du Comité des ambassadeurs ACP à Bruxelles, membre/représentant agrée du Comité de coopération pour le financement du développement ACP/UE, participant notamment à la définition des règles, procédures et directives pour la mise en œuvre du FED. Il a été chargé des relations avec le GATT et la CNUCED pendant 10 ans, président du Comité national de négociation de Maurice pour l’accord de coopération Post-Lomé IV, porte-parole des ACP et de l’AfOA pour les négociations d’APE en matière d’agriculture et négociateur en chef de l’AfOA en 2007, menant la région de l’Afrique orientale et australe au paraphage de l’APE intérimaire AfOA. M. Gunessee est titulaire d’un M.B.A délivré par l’université de Delhi et d’un diplôme en politique commerciale internationale et relations internationales de l’université d’Oxford. Il est également l’auteur de nombreuses publications.

 

 

Motofumi Kohara – l’Agence Japonaise de la Coopération Internationale (AJCI)

 

Motofumi Kohara est depuis 1979 directeur général du département Développement Rural à l’Agence Japonaise de la Coopération Internationale (AJCI). M. Kohara a 30 ans d’expérience dans la mise en œuvre de projets de coopération technique dans les secteurs de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche à l’AJCI, au sein de laquelle il a précédemment occupé les postes de Directeur de la Division Étude du Développement du secteur de la sylviculture et de la pêche, Représentant résident adjoint au bureau de l’AJCI aux Philippines, Directeur de la Division Budget et Directeur de la Division Affaires générales. Il est actuellement responsable de la gestion et de la mise en œuvre de l’ensemble des projets concernant l’agriculture et le développement rural. M. Kohara est titulaire d’un baccalauréat scientifique en pêcheries de la Tokyo University of Fisheries.

 

 

Christoph Langenkamp – Plateforme mondiale des donateurs pour le développement rural

 

M. Christoph Langenkamp, agronome de nationalité allemande, possède une expérience internationale considérable dans le domaine du développement rural et de la sécurité alimentaire. Débutant sa carrière en 1989, il a collaboré pendant 7 années avec les fermiers kenyans et leurs organisations, principalement dans les domaines de l'irrigation et de l'agroforesterie. Il a ensuite dirigé le programme de réhabilitation agricole et de sécurité alimentaire du Comité international de la Croix-Rouge en Somalie. En 1998, il a rejoint la Commission européenne pour laquelle il a dirigé des programmes de sécurité alimentaire et de développement rural pour la Somalie. Installé à Bruxelles en 2005, il y a dirigé des programmes consacrés aux ressources naturelles ciblant le Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Depuis 2007, il dirige les politiques agricoles et rurales de la Plateforme mondiale des donateurs pour le développement rural, une initiative réunissant 30 grands donateurs, institutions financières internationales et organisations de développement.

 

 

Brave Rona Ndisale – Ambassadrice du Malawi

 

S.E. Brave Rona Ndisale, ambassadrice du Malawi à Bruxelles, est diplômée de l’Université de Floride en économie alimentaire et en économie des ressources. Également titulaire d’un doctorat de l’Université du Minnesota en économie agricole et en économie appliquée, son expérience du domaine agricole est extensive et couvre notamment le système national de recherche agricole, l’analyse, la formulation et la mise en œuvre des politiques agricoles, ainsi que la recherche internationale à l’IFPRI. Par ailleurs, Son Excellence connaît très bien les institutions, telles que la FAO, la Banque de développement africaine et de nombreuses organisations non gouvernementales. Son travail à la Commission de l’Union africaine a permis d’étoffer son réseau en y ajoutant des parties prenantes essentielles, notamment des gouvernements, des parlementaires, des communautés économiques régionales, des agences internationales et des partenaires dans le domaine du développement. Mme Ndisale s’est en outre investie dans l’action politique afin de maintenir l’agriculture en haut de l’agenda du NEPAD/CAADP. Elle a enfin une connaissance approfondie du commerce, des systèmes de marchés d’intrants et de marchandises et de la propriété foncière, de même que des réglementations biotechnologiques et phytosanitaires.

 

 

Olga Sulla – Banque mondiale

 

Olga Sulla est économiste spécialisée en macroéconomie et en finance. Elle collabore actuellement avec l'Administrateur délégué de la Banque mondiale sur les régions d'Afrique, d'Asie du Sud, d'Europe et d'Asie centrale. Auparavant, elle a travaillé avec la Vice-présidence de l'équipe financière internationale de la Banque mondiale spécialisée dans l'économie de développement. Elle a acquis 14 ans d'expérience dans l'élaboration de politiques et la recherche et a travaillé sur des questions liées à l'aide au développement et à l'architecture de l'aide, ainsi que sur les flux de capitaux dans les pays en développement. Avant d'intégrer la Banque mondiale en 2000, elle a travaillé comme économiste à la Banque centrale d'Israël au sein du département de politique monétaire et de marchés de capitaux, avec une implication directe dans d'importantes procédures de réforme économique. Durant deux années consécutives, Mme Sulla a également été conseillère au sein du cabinet de l'Administrateur exécutif néerlandais du Conseil de la Banque mondiale, lors desquelles elle a mené la stratégie de la circonscription en matière d'agriculture, de fonds fiduciaires et de partenariats.

 

 

Jian-Ye Wang – Fonds monétaire international

 

M. Wang est titulaire d’un B.A. en économie délivré par l’Université de Pékin et d’un Doctorat en économie délivré par l’Université de Columbia. Depuis 2006, il est le Chef de division adjoint du Département Afrique pour l’Afrique australe et l’Afrique de l’Ouest. De 2000 à 2005, il a été le chef de division adjoint, pour la Division des opérations de financement officiel, le développement et l’examen des politiques. Au nombre de ses précédentes missions figurent celles de Chef de mission pour le Département Asie, le Département Moyen-Orient, Economiste en chef, Département Europe II, Représentant résident du FMI, République de Géorgie et Economiste, Division du développement et de l’examen des politiques.

M. Wang est le représentant du FMI pour plusieurs Réunions/Groupes de travail du Club de Paris, de l’OCDE, de l’OIT, l’Union de Berne (Union internationale des Assureurs de crédit et d’investissement), des Banques asiatiques d’import-export, du Comité de pilotage international pour l’allègement de la dette, du Comité consultatif de la CNUCED sur la gestion de la dette.

Son expérience universitaire comprend une fonction de Conférencier au Centre japonais des finances internationales, à Tokyo, de 2001 à 2002, et de Professeur adjoint à l’Université publique de Tbilissi, de 1995 à 1996.

Il est l’auteur de très nombreuses publications.

 

 

Waven William – Assemblé nationale des Seychelles

 

S.E. M. Waven, Winslow William a été élu à quatre reprises à l'Assemblée nationale des Seychelles pour le District de Grand Anse Mahe. Président du Comité de district du Front progressiste populaire des Seychelles (au pouvoir depuis 19 ans), M. William préside également depuis 2005 la Commission des affaires internationales de l'Assemblée nationale des Seychelles. Membre de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE depuis 2006, il l'a co-présidée entre 2006 et 2007. Il a participé à deux missions d'information, à Madagascar en juillet-août 2007 et dans son propre pays fin avril 2008, au nom de l'Assemblé parlementaire paritaire ACP-UE. Dans le même contexte, il a également participé à des visites parlementaires d'échange à l'Île Maurice, à Madagascar, en Éthiopie, en Chine, à Bruxelles, en Allemagne, au Rwanda, en Namibie et à Ljubljana.

 

 

Uwe Wissenbach – Commission européenne, DG Développement

 

M. Uwe Wissenbach est fonctionnaire à la Commission européenne et travaille à la Direction générale Développement et Relations avec les États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Il est chargé de coordonner le dialogue de la Commission avec la Chine (et d’autres pays asiatiques) sur la politique de développement et l’Afrique. Entre 1999 et 2004, M. Wissenbach était affecté à la Délégation de la Commission européenne à Pékin, où il gérait un grand nombre de projets de coopération UE-Chine dans différentes provinces et différents secteurs de la société chinoise. Il lit et parle couramment le mandarin. M Wissenbach a fait ses études à l’université de Mainz, à l’université de Lille et à la London School of Economics, décrochant avec distinction un diplôme en sciences politiques (1991). En 1999, il a étudié le chinois des affaires à la Beijing Foreign Studies University.

M. Wissenbach a récemment publié un article sur les attraits de l’Afrique dans The World Today (avril 2007), un essai sur le multilatéralisme de l’UE intitulé « EU's effective multilateralism - but with whom? » (Friedrich Ebert Stiftung, mai 2007 et en chinois dans le journal de CICIR). Citons également un article publié dans un journal chinois sur la coopération entre l’UE et la Chine face aux défis mondiaux dans le domaine de l’énergie, du changement climatique et du développement, ainsi qu’un article co-écrit avec Bernt Berger sur la coopération trilatérale UE-Chine-Afrique, publié par le German Development Institute en décembre dernier.

 

 

Keiji Yamamoto – Ministère des Affaires étrangères du Japon

 

Son excellence M. Keiji Yamamoto a rejoint le ministère des Affaires étrangères du Japon en 1976. Depuis septembre 2006, il occupe les fonctions d’ambassadeur et de chef adjoint de la Mission du Japon auprès de l’Union européenne. Affecté à l’ambassade du Japon en Italie, il y occupe le poste de Premier secrétaire entre 1988 et 1991 et de Ministre entre 1999 et 2001. Il fut Conseiller auprès de l’ambassade japonaise en Thaïlande et au Cambodge et entre 2001 et 2004, il fut Ministre auprès de l’ambassade du Japon au Brésil, Brasilia. Dans son pays natal, M. Yamamoto a occupé le poste de Directeur du département des relations publiques intérieures du ministère des Affaires étrangères entre 1995 et 1997, et de Vice-directeur du Centre japonais pour les archives historiques asiatiques entre 2005 et 2006.

 

 


please do not edit below this line - the space contains code for statistics

 

 

 

 

 

 

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.